Actualités

À Lestrem, Nacarat inaugure un EHPAD conçu comme un hôtel 10.06.2016

Résidence St Exupéry de Lestrem (Photographie : Vincent Plutniak - Architecte : Agence Maes et Associés)

Ce vendredi 10 juin, Thomas LIERMAN, Directeur Général Adjoint de Nacarat, Jacques HURLUS, Maire de Lestrem et Président du Conseil d’Administration de l’EHPAD et Yvon LEMARQUAND, Directeur de l’EHPAD ont procédé à l’inauguration de la Résidence Antoine de Saint Exupéry, en présence de Nicolas BRULÉ, Directeur Territorial de l’ARS Pas-de-Calais, Michel DAGBERT, Président du Conseil Départemental du Pas-de-Calais et Stéphane SAINT-ANDRÉ, Député de la 9ème circonscription du Pas-de-Calais. Développé par le promoteur immobilier Nacarat, ce nouvel EHPAD s’inscrit dans la volonté de la ville de créer un pôle de référence en matière d’accueil des personnes âgées, au cœur des Flandres.

/ UN NOUVEL EHPAD POUR UNE CAPACITÉ D’ACCUEIL PLUS IMPORTANTE

La Résidence Antoine de Saint Exupéry, développée par le promoteur immobilier Nacarat, remplace l’ancien établissement Saint Joseph, situé rue de Béthune à Lestrem. Celui-ci ayant été jugé trop vétuste, le Conseil Départemental du Pas-de-Calais et l’Agence Régionale de Santé avaient préféré opter pour la reconstruction d’un nouveau bâtiment. Conçu par Luc Windels (Agence Maes et Associés) et financé par Axentia, avec la participation financière de la Caisse Nationale des Solidarités Actives à hauteur d’un million d’euros, ce nouvel établissement propose 80 chambres et 6 places d’accueil de jour, contre 71 actuellement. Le projet comprend également deux unités de vie de 14 places chacune, dédiées aux personnes souffrant de la maladie d’Alzheimer.

Situé à moins de 600 mètres du centre-ville, il s’intègre dans la nouvelle ZAC de l’Epinette, un éco-quartier en démarche HQE qui comprendra également deux béguinages, des lots libres de constructeurs ainsi qu’une offre de logements locatifs ou en accession à la propriété.

/ UN LIEU DE VIE CONVIVIAL ET ACCUEILLANT, CONÇU COMME UN HÔTEL

Comme l’explique Luc Windels, architecte à l’Agence Maes et Associés, « l’établissement a pour objectifs de proposer aux résidents un cadre de vie confortable et accueillant, des espaces de travail efficaces et agréables, de favoriser la sécurité des résidents et du personnels et de les intégrer harmonieusement à l’environnement existant. Ce n’est pas évident pour une personne de quitter son logement pour aller vivre en EHPAD. Il est donc important de rendre la chose plus aisée en faisant de ce lieu un nouvel espace où il fait bon vivre ».

C’est pourquoi la Résidence Antoine de Saint Exupéry a été conçue sur le principe d’un hôtel : la chambre devient un espace privatif, personnalisable dans lequel on pénètre via un badge. Cette innovation permet de sécuriser les résidents. En effet, ces derniers sont désormais en mesure de fermer leur chambre à clé comme ils fermeraient leur maison. De petits espaces communautaires sont également disséminés dans l’ensemble de la résidence afin que les usagers puissent recevoir famille et amis. Poussant le concept jusqu’au bout, les équipes elles-mêmes ont été formées à l’hôtellerie.

Ce nouvel EHPAD dispose par ailleurs d’un certain nombre d’équipements permettant à la fois de stimuler et d’apaiser les patients, tels qu’un espace de balnéothérapie, une salle de kinésithérapie - psychomotricité ou encore un espace Snoezelen. Ce concept originaire des Pays-Bas consiste à stimuler les sens des usagers au moyen de matelas à eau, de jeux de lumière et de musique. Ces équipements sont complétés par un jardin thérapeutique proposant parcours de marche et exercices physiques. Les différentes essences plantées participent également à la stimulation sensorielle des résidents.

/ UNE CONCEPTION FONCTIONNELLE ET RESPECTUEUSE DE SON ENVIRONNEMENT

Cet EHPAD a été pensé pour prendre en compte la fonctionnalité pour les résidents et le personnel, l’évolutivité du bâtiment permettant le passage d’unités classiques vers les unités Alzheimer si nécessaire, et la convivialité des locaux. Une large place a ainsi été consacrée aux espaces ouverts et à l’éclairage naturel. L’écriture architecturale est aussi volontairement synthétique : matériaux de façade en brique ton clair, bardage métal et bois, toiture terrasse et jeux de volumétrie simple en R+2 maximum.

Afin de contribuer à la qualité du milieu naturel et de participer au maintien de la diversité des paysages, les plantations et arbustes sont principalement des espèces régionales : noisetier, prunelier, saule, troène, frêne, érable champêtre… Enfin, sur le plan énergétique, ce nouveau bâtiment atteint un niveau de performance RT 2012.

/ DES PARTENAIRES DE CHOIX POUR LE PREMIER PROJET D’EHPAD CONVENTIONNÉ DE NACARAT

Bien que fortement impliqué aux côtés des opérateurs sociaux, intégrant des logements sociaux dans la majorité de ses programmes immobiliers neufs, Nacarat réalise une première avec cet EHPAD. Ce dernier est en effet habilité à recevoir des bénéficiaires de l’aide sociale. Pour ce faire, Nacarat s’est entouré de partenaires experts dans le secteur médico-social.

Ainsi, l’architecte Luc Windels et l’entreprise générale Rabot Dutilleul Construction possèdent une expertise sur ce sujet et appréhendent parfaitement les exigences au regard des attentes des usagers, de leurs proches et des équipes médicales.

De même, Axentia, qui finance le projet, est une société anonyme d’HLM spécialisée dans la construction et le portage d’établissements médico-sociaux. En tant que bailleur social, Axentia apporte son expertise aux associations, fondations, établissements publics. « Notre coeur de métier est d’accompagner les acteurs du secteur non lucratif dans l’intérêt des personnes âgées, explique Patrice Gueguen, Directeur Général d’Axentia. Notre expérience nous permet notamment d’optimiser les frais de gestion, la construction et de ce fait, le financement. Ces
éléments sont au bénéfice du gestionnaire afin de minimiser la redevance. »

Comme le relève Thomas Lierman, Directeur Général Adjoint et Directeur Régional Nord de Nacarat, « Nous sommes intervenus en tant qu’ensembliers, proposant très rapidement à la collectivité et au gestionnaire de l’établissement un montage administratif, juridique, technique et
financier fiable et sécurisé. Nous étions en effet pressés par la vétusté de l’ancien établissement, ainsi que par la fin de validité de l’autorisation ARS/CG62, celle-ci arrivant à échéance en avril 2014. Nous nous sommes donc attachés à proposer un programme immobilier
qui réponde aux besoins exprimés par l’utilisateur, qui soit architecturalement en adéquation avec son environnement, tout en maintenant l’équilibre économique de l’opération ».

 

/ FICHE TECHNIQUE

Adresse : Rue de la Basse - La Bassée
Aménageur : Territoire 62
Promoteur (Maître d’ouvrage) : Nacarat
Architecte : Luc Windels (Cabinet Maes)
Entreprise générale : Rabot Dutilleul Construction
Investisseur : Axentia
Composition : 1 bâtiment en R+2 partiel
Surface Utile : 4 285 m²
Capacité d’accueil : 80 lits et 6 places d’accueil de jour
Investissement global : 9 344 669 €TTC
Livraison : 4ème trimestre 2015