Actualités

À Lille Bois-Blancs, Nacarat inaugure l'Oscillium 24.06.2015

L'Oscillium - Lille

Ce samedi 20 juin, Thomas Lierman, Directeur Général adjoint et Directeur de la région Nord de Nacarat a procédé à l’inauguration de L’Oscillium à Lille - Bois Blancs en présence de Vinciane Faber, Présidente du Conseil de Quartier des Bois-Blancs Conseillère Municipale déléguée ; de Stanislas Dendievel, Conseiller Municipal délégué à l’Urbanisme, à l’Action Foncière et à l’Habitat Durable ; de Jean-Yves Lenne, Président du directoire Logis Métropole et des résidents de ce programme immobilier. Développé par Nacarat, L’Oscillium est un ensemble de 87 logements construit aux portes du Pôle d’excellence Euratechnologies. Son inauguration est organisée en marge d’une manifestation à l’initiative de la Ville de Lille, réunissant les nouveaux habitants du quartier Bois Blancs, pour un moment d’accueil convivial.

/ LILLE BOIS BLANCS, UN QUARTIER QUI SE RÉINVENTE
Situé à l’ouest du centre de Lille, le quartier Bois-Blancs est une île cernée par deux bras de la Deûle. Fort de ce caractère insulaire, qui lui confère toute sa particularité, cet ancien quartier industriel a entrepris sa mutation. Les projets d’aménagement engagés par la Ville et ses partenaires ont repoussé les friches pour laisser place à un quartier porté par l’industrie du numérique avec des logements durables, des bureaux modernes, des commerces et des espaces verts.
Bois Blancs bénéficie de l’attractivité et du dynamisme d’Euratechnologies, le pôle d’excellence dédié au NTIC, pierre angulaire de Lille - French Tech. Son développement économique est en effet source de miliers d’emplois qualifiés sur le territoire. Pour répondre à la demande croissante de biens immobiliers, la Ville ambitione de sortir de terre 2 000 nouveaux logements d’ici à 2020. Pour accueillir cette activité, Bois Blancs peut mettre en avant ses atouts : éco-mobilité (station de V’Lille, transports en communs), équipements sportifs et culturels et son environnement...
Avec l’eau comme élément fondateur, l’éco-quartier labellisé des Rives de la Haute Deûle redessine l’identité de Bois Blancs en valorisant ses espaces publics et son patrimoine architectural.
Les berges sur voies aménagées offrent des kilomètres de promenades le long des rives de la Deûle. Sur le canal, le flux des péniches à flots rappelle l’activité du port fluvial et participe à ce cadre de vie singulier.

/ CONSTRUIRE UN HABITAT MIXTE ET DURABLE
Le programme immobilier L’Oscillium se compose de quatre bâtiments construits « au fil de l’eau ». Les bâtiments A et B, développés par Nacarat, comprennent 57 logements à destination d’acquéreurs privés. Le bailleur Logis Métropole a réalisé quant à lui 30 logements sociaux dans les bâtiments C et D. Cette mixité sociale, voulue par la Ville de Lille, encourage la cohabitation et les échanges entre habitants. Cette volonté est traduite par un ensemble résidentiel ouvert avec des jardins et des espaces partagés, pensés avec le cabinet d’architectes-urbaniste Maes pour favoriser la convivialité entre voisins. Un cheminement réservé exclusivement aux déplacements doux permet ainsi de circuler entre les quatre bâtiments. Toujours pour encourager les échanges entre habitants, Nacarat a mis à disposition de ses acquéreurs un espace dédié sur ma-residence.fr. Ce média interactif leur a permis de communiquer en direct avec Nacarat et leurs futurs voisins, pendant toute la durée du chantier, et d’intégrer ainsi progressivement la communauté des résidents et la vie du quartier. A leur emménagement, elle favorise échange, partage et entraide autour de problématiques quotidiennes (aide aux courses ou aux devoirs, petit bricolage, vente et trocs de biens, conseils pratiques…). Elle peut également favoriser l’organisation de rencontres à l’échelle de la résidence, voire du quartier : fête des voisins, galette des rois et autres moments vecteurs de lien social.

/ L’OSCILLIUM, LE CHOIX D’UNE ARCHITECTURE AUDACIEUSE
Construite sur une friche, cette résidence labellisée BBC participe à la transformation du territoire de Bois Blancs, tout en préservant l’identité du quartier par la conservation d’éléments existants. Avec l’ambition d’incarner un certain dynamisme, l’architecture de L’Oscillium a été voulue contemporaine. Le thème de l’onde a par ailleurs été retenu dans le choix d’implantation des bâtiments, comme le souligne l’agence Maes :
« L’Oscillium suit les limites du site, les bâtiments qui le composent ondulent, se mettent en tensions les uns par rapport aux autres. L’onde se propage d’un bâtiment à un autre...». L’alluminium enveloppant les façades sur quai vient dialoguer avec les reflets de l’eau, et apporte ainsi légéreté et mouvement. A contrario, l’utilisation de la brique sur la rue de Cassel renvoie à la notion de socle : « Chaque façade est traitée selon son contexte », indique l’architecte. Et cette architecture empreinte de modernité a rencontré son public. Chacun des 57 logements Nacarat a trouvé acquéreur.