Actualités

À Nantes et Lille, Nacarat est récompensé aux Pyramides d'Argent FPI 18.03.2015

Concours des Pyramides d'Argent FPI

5 programmes développés par Nacarat sont lauréats du concours régional organisé, comme chaque année, par la Fédération des Promoteurs Immobiliers. Certains d'entre eux seront ainsi en lice pour participer cette fois au concours national de la FPI : les Pyramides d’Or. En 2013, le programme K à Lyon y avait obtenu le prix de l’innovation.

Après avoir reçu jeudi 12 mars 2015 le Prix EDF à Nantes pour sa résidence Les Hauts de Soline à Basse Goulaine, Nacarat a une nouvelle fois été distingué par la Fédération des Promoteurs Immobiliers (FPI) en décrochant le lendemain même à Lille quatre autres prix au concours des Pyramides d’Argent : le Grand Prix Régional pour City’Zen (Lille) ; le Prix Spécial du Jury pour Covent Garden (Lille) ; le Prix EDF pour les Maisons Marina (Dunkerque) et le Prix de l’immobilier d’entreprise pour Up’White (Lens).

/ CITY’ZEN ET COVENT GARDEN À LILLE
AU COEUR DE LA VILLE CHANGEANTE ET VIVANTE

Grands gagnants de cette 12ème édition des Pyramides d’Argent organisée par la FPI Nord, City’Zen et Covent Garden incarnent une nouvelle manière de vivre en ville.
City’Zen est un programme urbain de 12 300 m² situé au sud de Lille, dans le quartier Euralille 3, en plein renouveau. Conçu avec l’agence Beal & Blanckaert, il organise les mixités fonctionnelles et sociales et se décline en trois bâtiments, reliés entre eux par des passerelles aériennes, où se côtoient commerces en rez-de-chaussée, bureaux avec balcons ou loggia dans les étages, et logements au sommet. L’architecture du bâtiment se caractérise également par sa façade en bois et son design dynamique, offrant au regard de multiples interpellations et laissant découvrir au dernier niveau de véritables maisons sur toit, également en bois. Nacarat a signé en décembre dernier la vente des bureaux et surfaces commerciales à la société d’investissement Eurosic. Des bureaux qui, certifiés Effinergie +, présentent une grande qualité énergétique.

Dans le quartier animé de Lille - Wazemmes et à deux pas de son marché, Covent Garden est également un projet novateur dans sa conception. Avec une offre de logements en accession privée et en locatif social, dont une partie est adaptée au vieillissement et au maintien à domicile des séniors (labellisation Vivalib), Covent Garden favorise la mixité sociale. Le projet s’inscrit par ailleurs dans la continuité des commerces de proximité de la rue Léon Gambetta à travers ses trois cellules commerciales. 

Les bâtiments de l’ancien lycée ont été transformés et prolongés pour constituer un ensemble de petites résidences d’appartements et de maisons sur toit, organisées autour d’une cour-jardin. « Le parti pris architectural est de révéler les morphologies historiques du site tout en offrant un cadre de vie agréable qui favorise les échanges », explique Jérôme De Alzua, architecte du projet. Cela se traduit par une architecture qui offre un réel équilibre entre l’ancien et le contemporain, où se mêlent briques rouges et éléments de métal ajourés.

Comme pour plusieurs de ses programmes et pour la seconde fois à Lille après L'Arboretum, Nacarat collabore sur Covent Garden avec la Ligue pour la Protection des Oiseaux (LPO). La résidence abritera en effet le dispositif Refuges LPO®, favorisant ainsi le retour en ville d’espèces à la fois sauvages et utiles, tout en créant des espaces de convivialité pour les habitants.

/ LES HAUTS DE SOLINE À BASSE GOULAINE ET LES MAISONS MARINA À DUNKERQUE
LA PERFORMANCE ÉNERGÉTIQUE PRIMÉE

Les Hauts de Soline à Basse Goulaine dans la métropole nantaise et Les Maisons Marina à Dunkerque ont toutes deux retenu l’attention du jury de la FPI pour leurs performances énergétiques et environnementales. 

Conçue avec le cabinet Quadra Architectes, la résidence Les Hauts de Soline, composée de 25 logements, atteint un haut niveau en matière d’optimisation de sa consommation énergétique et de réduction des émissions de CO2. À la conception du bâtiment, une attention particulière a été portée aux notions de bio-climatisme afin de minimiser la consommation énergétique tout en maximisant le confort de ses occupants. Nacarat a également fait le choix de coupler une solution électrique à l’énergie solaire pour la production des eaux chaudes sanitaires collectives (ECS). Le promoteur conjugue ainsi simplicité d’utilisation et coût d’exploitation limité. Enfin, sa proximité immédiate avec les commerces, écoles et transports en commun participe à la qualité de vie des habitants et favorise une réduction de leur bilan carbone au quotidien.

Les Maisons Marina constituent pour leur part un ensemble de 26 maisons développées par Nacarat en co-promotion avec BECI, et ont également attiré l’attention du jury pour leurs performances énergétiques. Conçu avec le cabinet Rouxel et Vandaele, ce programme devrait voir le déploiement d’une technologie innovante développée par qarnot computing. Celle-ci consiste à équiper les logements en serveurs informatiques jouant le rôle de radiateurs numériques.
Plutôt que d’être envoyées vers des data centers qui nécessitent d’être refroidis, les données informatiques des entreprises sont envoyées vers les radiateurs numériques du logement via la fibre optique et la box internet. Ces serveurs décentralisés sont alors capables de produire de la chaleur grâce à leur puissance de calcul.

Pour l’ensemble de ses résidences, Nacarat met à disposition de ses clients une interface développée en partenariat avec ma-residence.fr : «le réseau des voisins». Cet outil permet aux futurs résidents de s’approprier leur logement en amont de la livraison puis favorise l’organisation de rencontres à l’échelle de la résidence (fête des voisins, galette des rois, barbecue). Il encourage également les échanges et l’entraide autour de problématiques quotidiennes (échange de services).

/ UP’WHITE À LENS
FIGURE DE PROUE DU QUARTIER EURALENS

Réalisé en co-promotion avec Carré Constructeur, Up’White est un ensemble de 4500 m² de bureaux qui s’inscrit dans le cadre du projet urbain Euralens et qui abritera notamment les locaux de Pôle Emploi. Le bâtiment, conçu avec le cabinet d’architecte Saison Menu, se caractérise également par sa façade en bois réalisée par l’entreprise régionale Création Bois, revêtue d'un bardage métallique. 
A terme, le quartier Euralens devrait développer 35 000 m² de logements, bureaux et résidences services sur un socle commun de commerces le long de la rue Jean Letienne. Premier bâtiment de cet ensemble, Up’White constitue la figure de proue de ce nouveau quartier et participe au développement économique du territoire lensois.