Actualités

Avec GreenFlex, Panthéon-Sorbonne et BVA, Nacarat lance "Expériences Urbaines" 19.12.2017

ShAKe, à Euralille

A l’heure où les territoires se transforment, où les modes de vie évoluent et où le bien-être devient une valeur prépondérante, Nacarat est convaincu de la nécessité de repenser la manière de concevoir la ville, sa forme et ses usages. C’est pour répondre à cet enjeu que le promoteur lance aujourd’hui « Expériences Urbaines », un observatoire du bien-être en ville, en collaboration avec GreenFlex, Panthéon-Sorbonne et BVA. A travers la création d’indicateurs inédits, Nacarat souhaite animer le débat et identifier les nouveaux leviers au développement d’une offre qui réponde réellement aux besoins des citadins. Les premiers résultats de cette étude seront publiés à l’automne 2018.

/ VERS UNE NOUVELLE VISION DE LA VILLE
« Penser la ville aujourd’hui ne consiste plus simplement à proposer des projets urbains osés et originaux, à user de matériaux renouvelables, à imposer une urbanité dense ou diffuse, à privilégier le vélo ou les transports collectifs, … A l’heure de la smart city et de l’économie collaborative, il convient de permettre à chaque citadin de s’exprimer et d’influer sur son propre environnement afin de créer les conditions au développement d’une offre résidentielle et tertiaire en adéquation avec leurs attentes », explique Thomas Lierman, Directeur Général de Nacarat.
A travers l’observatoire « Expériences Urbaines », Nacarat souhaite ainsi comprendre les déterminants et enjeux majeurs du bien-être des habitants des agglomérations françaises ; identifier les qualités dont pourront être dotés les espaces urbains pour contribuer à ce bien-être, ainsi que les aspirations des citadins vis-à-vis de leur logement et de leur lieu de travail. Cette réflexion, Nacarat souhaite la proposer à l’ensemble de la profession, ainsi qu’à tous les acteurs du milieu associatif, institutionnel ou privé qui souhaiteraient contribuer au débat. « Il s’agit de travailler et nous améliorer ensemble, de partager nos savoirs et nos expériences pour adapter notre offre et aboutir à une nouvelle vision de la ville », ajoute Thomas Lierman.

/ PREMIERS RÉSULTATS À L’AUTOMNE 2018
Pour mener à bien ce projet, Nacarat s’est associé à GreenFlex, au Master DDMEG de Paris I Panthéon-Sorbonne et à BVA. Ensemble et avec l’aide d’experts de tous horizons rassemblés lors d’un World Café, ils travaillent actuellement à la définition de nouveaux critères de mesure du bien-être en ville, avant le lancement d’une grande enquête nationale auprès d’un échantillon de citadins. Cette enquête portera en particulier sur des lieux de vie et lieux de travail, en milieu urbain.
En attendant la publication des premiers résultats à l’automne 2018, un blog intitulé « Expériences Urbaines », associé à un compte Twitter, sont animés quotidiennement par Nacarat, en collaboration avec Antidox. Ceux-ci relaient les réalisations et expérimentations entreprises à travers le monde pour favoriser le bien-être urbain et le bien-vivre ensemble. Un comité éditorial composé d’acteurs de la ville contribueront également à la production des contenus de ce blog. De quoi commencer à alimenter le débat.

>>> A suivre sur www.experiences-urbaines.com et @ExpUrbaines